Avec ses chansons réalistes, ses chansons solidaires, si elle dépose une graine, ça sera celle de la révolution. Autrice et compositrice franco-iranienne. Artiste militante et engageante, influencée par Kenny Arkana, HK, Tryo ou Mano solo. Avec sa légèreté, vous ne la verrez pas venir ! Sur des mélodies entêtantes, sa voix cristalline assène des vérités comme on lance des pavés. On ne peut les éviter.

Après avoir réalisé un film documentaire sur les acteurs de la ZAD de Sivens,

« La résistance respire » et composé sa bande originale, elle a fait le tour de France des Zones à défendre, d’Agen à Notre Dame des Landes.

Cette année Karma Sista ne diffuse plus uniquement sa musique sur les écrans, elle prépare un EP et se produit en concert.Construire un monde meilleur n’est pas une Utopie, c’est un devoir. Il n’y a pas de censure sous sa plume. Elle ne conte pas d’histoires, elle met en lumière ce qu’il peut y avoir de plus noir. Il n’y aura pas de déni, face à l’addiction (Marcel), ou face à la violence conjugale (Valse cruelle)

Son dernier titre « Nous sommes les anarchistes » relie tout ceux qui luttent contre la répression, de jour comme de nuit, debout ou assis. Parce que le peuple est un contre pouvoir, il y a des voix dissidentes, des voix bienveillantes.

Un jour se sera la vôtre peut-être. ..

Avec des titres comme « Réfugié », sur un air envoutant de musique du monde, vous sentirez une soif de liberté tournoyer sous la mélancolie. Si vous sentez une tempête se lever et une tornade entrer sur scène, c’est que Karma Sista est venue accompagnée de son alter ego. N’est pas « Voyou » qui veut. En featuring avec Kartouch, rappeur espagnol, elle enfonce le clou. Si ça fait mal. .. REVEILLEZ-VOUS !