Nouveau à Figeac : un café et un restaurant associatifs – La vie quercynoise 04/06/18

Nouveau à Figeac : un café et un restaurant associatifs

Le restaurant « La Petite Graine Solidaire» et le café associatif « L’Arrosoir » viennent d’ouvrir à Figeac dans le Lot.

Porté par l’association La Petite Graine Solidaire, le restaurant a ouvert ses portes début mai au 41 rue Emile Zola. Un de ses membres actifs, José Da Costa, évoque les débuts de ce restaurant solidaire, ouvert du mardi au samedi (midi et soir). « On compte déjà entre 250 et 300 adhérents et ça va croissant. Plus qu’un restaurant associatif, c’est un lieu ouvert à tout le monde. Cependant, il faut être adhérent pour en bénéficier, la cotisation étant de 10 € à l’année. Mais celui-ci peut inviter d’autres personnes. Le prix du repas est fixé à 8,50 € (entrée – plat – dessert). »

Ce restaurant repose sur plusieurs principes, le premier étant qu’il soit un lieu de rencontre. « On remplit les tables au fur à mesure que les gens arrivent. Ça permet de faire des connaissances, ça discute, ça créé des rencontres et une ambiance conviviale. » La seconde idée est d’offrir aux convives un repas simple mais bon. « Les gens nous disent qu’ils mangent bien, c’est pas cher ! »

Avec des interlocuteurs sociaux (CCAS, Croix Rouge, Restos du cœur…), sont mis en place des « repas suspendus », des pourboires transformés en tickets repas pour proposer un repas à ceux qui en ont besoin. Le restaurant solidaire travaille avec des produits issus de l’agriculture de proximité, bio, et en circuits courts, « une manière d’aider les jeunes producteurs qui s’installent ». Le but est aussi d’en faire un lieu d’animation (expositions, soirées thématiques…).

L’initiative repose en grande partie sur du bénévolat. José Da Costa lance un appel aux bonnes volontés. « On est actuellement 30-40 bénévoles. Être une soixantaine serait l’idéal. Il est important de bien structurer le nombre de bénévoles et avoir une équipe qui s’investisse. Dans ce lieu, on insiste sur le volet mixité sociale, générationnelle, et géographique. »

À « L’Arrosoir »

De La Petite Graine, passons à « l’Arrosoir ». Situé au 5 rue de Crussol (en lieu et place de l’ancien Matou Dell’Arte), ce café associatif et familial se veut être un lieu de partage, d’initiatives, de rencontres, de culture, et de convivialité, où se mêlent toutes les générations, des tout-petits aux aînés. On s’y retrouve autour d’un café, d’une boisson, d’un repas partagé, avec dans un coin, des livres, des jouets, des jeux de société… On y propose des activités parents-enfants, des ateliers, des expositions… Ouvert depuis peu, il accueille le public du mercredi au dimanche, de 10 h à 18 h, et ponctuellement de 18 h à 21 h 30, une à deux fois par semaine pour des animations, conférences, soirées jeux, concerts.

Le projet est porté par l’association « Les Pieds en l’air ». Aurélien Van De Kerckhove, un des coprésidents, revient sur le concept. « Le propriétaire du local souhaitait faire revivre ce lieu. Avec Camille Fouquet (coprésidente), on s’est retrouvé avec d’autres amis pour voir ce qu’il était possible de créer ici, en lien avec nos activités. Au fil de rencontres, un projet global a vu le jour. L’idée, c’est de proposer quelque chose de différent au niveau associatif, d’avoir un lieu où toutes les initiatives citoyennes sont possibles, pour tous les âges, qui puisse soutenir des projets en lien avec la parentalité, la culture, la solidarité… Nous voulons aussi en faire un lieu où les enfants puissent venir et se sentir à l’aise, avec des activités pour eux. »

Ce café associatif est géré de façon collégiale. Ils sont une dizaine de membres (dont cinq coprésidents), à s’y côtoyer : Aurélien Van De Kerckhove, Jonathan Goetz, Marion Garin, Camille Fouquet, William Hardy, mais aussi Magalie Roux, Fred Lambey et Claire Begin. Le Matou étant fermé, ils ont fédéré des énergies pour en faire un lieu à l’ambiance cosy et familiale. Au bar (sans alcool) sont servis thé, café, bière, sirops… issus des commerces et productions locales, avec la formule sympa « À deux c’est mieux », qui permet à celui qui consomme une boisson d’en offrir une deuxième à celui qui l’accompagne.

SÉBASTIEN CASSES

 

La Petite Graine : pour réserver, demander des infos, ou devenir bénévole, contacter le 05 65 40 41 40.

Au café « L’Arrosoir », à chaque semaine, son programme. Pour retrouver les activités proposées, avoir des infos, adhérer à l’association, Tél. 07 82 51 14 60 ; site : www.larrosoir.org.

> Voir l’article original paru dans la vie Quercynoise