Figeac. Une écrivaine québécoise fait un tabac à l’Arrosoir – La dépêche – 23/08/19

https://www.ladepeche.fr/2019/08/23/une-ecrivaine-quebecoise-fait-un-tabac-a-larrosoir,8372715.php

Plus de soixante personnes ont assisté ce mardi 20 août à la rencontre-débat avec Sophie Labelle, écrivaine et bédéiste (auteure de bandes dessinées) québécoise, dans le magnifique patio XVIe siècle de l’hôtel de Crussol à l’Arrosoir. L’événement, organisé par le Planning familial du Lot, proposait au public de découvrir le travail de la truculente et courageuse auteure, en particulier le deuxième tome de «Ciel». Les BD de Sophie Labelle mettent en scène, avec tendresse, humour et acuité, des personnages transgenres et non binaires – qui refusent d’être définis en fonction de leur sexe physiologique – encore trop rarement représentés dans les œuvres grand public. On peut en savourer en ligne de nombreuses planches éditées gracieusement par la dessinatrice, notamment sur sa page Facebook. Ses personnages révèlent les absurdités, hypocrisies et cruautés souvent associées aux codifications et formatages sociaux autour du genre et de la sexualité. Divertissant et intelligent, son travail pose et démêle de multiples questions sur ces sujets à la fois complexes et intimes. Influencée par l’œuvre en bandes dessinées d’Alison Bechdel, auteure américaine multiprimée, Sophie Labelle, elle aussi désormais auteure à succès, doit pourtant faire face quotidiennement à de multiples tentatives de déstabilisation de la part de mouvements haineux : de façon répétée, les insultes, menaces de mort, hackings et destruction de son travail en ligne montrent, en ce début de XXIe siècle, que l’éducation au respect de la personne humaine, quel que soit son genre, son corps, ses choix et sa sexualité, est une urgence. A l’issue de cette rencontre-débat est née l’idée d’un groupe de paroles qui réunirait notamment des parents d’enfants transgenres autour de témoignages, d’expériences et de questions… A suivre !