Le Sujet en est « Fais-nous rire avec ta peur ! »

> Télécharger les nouvelles

Seule petite contrainte : intégrer à un endroit de votre récit un mot choisi parmi les peurs nommées ici : » Ataxophobie- Autophobie- Ablutophobie- Dromophobie- Malacophobie- Anuptaphobie-« pour ceux qui n’éprouvent aucune Dicophobie, vérifiez leur sens ou à défaut, inférez-le…

Avertissement : pour participer à ce concours, éviter la diaprophobie qui est la peur de transpirer, et essentiellement, éviter la graphophobie, rare mais paralysante peur d’écrire !!!

A vos plumes (sauf allergie à leur chatouillis…) !

Ecrire, parler sans être interrompu

un privilège qui nous a réunis.

Elles étaient au nombre de 7 les plumes de cette année 2018, un sacré chiffre !

Un bon cru en vérité.

Pas de Fake news parmi nous, eu égard à la langue française tout d’abord, mais aussi pour ne pas contribuer à la baisse de moral, ainsi font font font… les écrivants de La Grange aux Chimères.

Les participants ne sont pas dans l’esprit d’un concours traditionnel, sachant qu’ils ne trouveront dans l’exercice proposé, ni concurrent, ni juge, seulement des amis des jeux de Lettres.

Pour pimenter un peu le jeu, et augmenter l’intérêt porté à l’Autre, l’association a demandé cette fois aux écrivants de participer au jury. Certains participants ont renoncé, malgré l’anonymat bien conservé de la nouvelle, ils devaient probablement être tentés de deviner à certains traits de plume, leur auteur-masqué, et persuadés d’avoir reconnu leur complice, risquant par là-même de perdre leur totale objectivité.

Le cercle des lecteurs s’est élargi, et voici un petit texte original de Bruno qui a fait partie du jury et, en guise de résultat, sa réponse où le clin d’oeil jongle avec l’assemblage de chiffres et de lettres.